Rapport du voyage en Chine

Home / Actualités / Rapport du voyage en Chine

Pour MVRO, il est essentiel de rester au courant de l’évolution de la vente au détail. Un voyage d’étude en Chine a donc été organisé, en vue de découvrir comment se comporte réellement le secteur du retail en Chine et où ils en sont avec (l’intégration de) la technologie.

Nous connaissons tous la Chine comme un pays immense avec une population immense. Nous savons aussi que la Chine possède une forte mentalité de copie des produits. Mais ce que la plupart des gens ignorent à propos de la Chine, c’est qu’ils sont énormément avancés en matière de données.

On n’entre pas comme ça en Chine. Le tout premier obstacle, c’est la procédure de visa qui semble complexe et assez profonde. Après avoir franchi cet obstacle et effectué un vol de 11 heures, on remarque immédiatement le nombre incroyable de caméras à l’aéroport qui enregistrent tout et tout le monde. Après avoir scanné les empreintes digitales, on entre dans un pays où l’immobilité est réellement perçue comme un déclin. Il semble ne plus y avoir de vie privée, quand on réalise que, comme tout autre citoyen chinois, on va utiliser l’application tout-en-un WeChat : envoyer des mails, appeler, discuter, naviguer, payer. Tout passe par WeChat et toutes les données sont en possession du gouvernement chinois. C’est un bel exemple de la façon dont la Chine émerge comme un pays où les innovations numériques se succèdent à une vitesse foudroyante et s’intègrent parfaitement dans la vie quotidienne. Cette vitesse est l’évidence même ; toutes les données sont dans une seule main. Si l’on combine tout cela avec l’énorme dynamisme de la Chine, cela donne une formule à succès.

Sous la direction d’Alibaba et de son concurrent JD.com, la Chine est passée en l’espace de 10 ans, de 0,4% du marché mondial de l’e-commerce en 2005 à plus de 40% aujourd’hui, et c’est le pays qui détient la plus grande part de ce marché. Mais le commerce en ligne et le commerce physique traditionnel commencent à fusionner en une nouvelle initiative remarquable, baptisée « New Retail » par Alibaba. En fait, la Chine nous a totalement dépassés dans le secteur des achats en ligne, des applications mobiles, des médias sociaux et de la technologie Internet. Cela peut nous en apprendre beaucoup, et nous verrons de nos propres yeux comment le commerce en ligne et le commerce traditionnel se fondent dans le New Retail à Shanghai et à Hangzhou, deux villes animées, fascinantes et prospères, et pourtant si différentes.

Jour 1 : Nous commençons d’abord par visiter la ville de Shanghai, la plus grande ville de Chine avec ses 24 millions d’habitants. Elle se compose de deux parties situées près du fleuve Huangpu et couvre pas moins de 6400 km2 de ce globe. Nous traversons Xintiandi où les piétons peuvent faire leurs achats en toute tranquillité, car la circulation y est interdite. Aujourd’hui, Xintiandi couvre une zone un peu plus grande où une partie est interdite aux voitures et l’autre pas. Xintiandi est considéré comme l’un des premiers centres de mode en Chine. C’est aussi un des endroits les plus chers en Chine, avec certains appartements qui coûtent plus chers qu’à Tokyo, New York ou Londres. Ce quartier abrite l’élite chinoise et les cadres exécutifs expatriés. De plus, Shanghai elle-même (après Hong Kong) est la ville la plus chère de Chine avec des prix d’immobiliers très élevés.

 

Jour 2 :  Le lendemain après le petit déjeuner, nous partons en bus pour la gare de Hongqiao, nouvelle, impressionnante, grande et à forte fréquentation. À elle seule, elle en vaut le détour. D’ici, nous prenons un train à grande vitesse (extrêmement confortable) qui roule à pas moins de 300 km/h, pour aller à Hangzhou, où peu de temps après notre arrivée, nous déjeunons au supermarché Hema (prononcé Gumma) où nous découvrons leur nouveau concept d’aliments frais Fresh Food. Nous y trouvons des poissons et crustacés vivants avec la possibilité de les attraper soi-même, de les faire préparer sur place et de les consommer au café. Hema prend aussi beaucoup de commandes en ligne, qui sont collectées dans le magasin par des « coursiers » et livrées au client en scooter dans un délai de 60 minutes (à condition d’être dans un rayon de quelques km). En ce qui concerne l’e-commerce, je peux ajouter qu’il s’intègre à merveille au commerce physique, qui garde d’ailleurs toujours sa place, et cette intégration signifie une réelle corrélation entre la vente en ligne et le magasin physique.

Peu de temps après, nous arrivons au centre commercial Alibaba, au design élégant, où toutes les grandes marques sont disponibles et vous pouvez payer avec Alipay. On remarquera l’énorme quantité de « Food & Beverage », comme pour beaucoup aujourd’hui, on ne peut pas se laisser distancer.

 

Jour 3 : Notre journée commence par le retour en bus à Shanghai. Nous nous promenons dans la grande rue commerçante East Nanjing Road (Retail Shopping Tour East Nanjing Road) avec toutes ses boutiques et visitons quelques magasins dont Nike House of Innovation, le magasin phare de LEGO et Auchan Minute. Ces magasins peuvent s’installer pratiquement partout, car Auchan travaille avec des conteneurs de 18 m², pouvant contenir 500 produits. Les mini supermarchés sont ouverts 24h/24, 7j/7.

 

La « maison de l’innovation » Nike

Un bâtiment de quatre étages, situé dans la célèbre rue commerçante Nanjing East Road. C’est magnifique de l’extérieur avec le verre incurvé donnant l’idée de refléter le mouvement des athlètes. L’intérieur est tout aussi innovant et inspiré par la flexibilité du sport. L’un des points forts sont les produits locaux exclusifs que l’on ne peut trouver qu’ici. L’exclusivité est donc aussi présente dans ce magasin, les membres Nikeplus ont accès à des produits personnalisés exclusifs ou sont stylisés en séance privée au dernier étage. Les membres Nikeplus ont également la possibilité de concevoir leurs propres chaussures personnalisées de niveau supérieur lors d’une séance en tête-à-tête avec un designer. Au sous-sol se trouve un terrain de basket avec toutes sortes de gadgets technologiques.

 

Le magasin LEGO Group, le plus grand fabricant de jouets au monde, est très impressionnant également. Dans ce deuxième magasin phare du pays (le premier a été ouvert à Shanghai Disney Resort en 2016), on peut fabriquer sa propre création dans la partie interactive du magasin sur un thème urbain tel que l’énergie et le patrimoine culturel. Ce magasin abrite également le service « fabricant de mosaïque », où l’on peut se faire faire un portrait en mosaïque de Lego pour 145 dollars environ. Il est impressionnant de voir la force de cette marque et de constater à quel point les magasins autour de la marque sont des bâtiments avec les créations Lego les plus surprenantes.

 

Dans le centre commercial HKRI Taikoo Hui, nous déjeunons au restaurant Zwilling et nous apercevons NIO et Starbucks Reserve Roastery, qui avec sa succursale de Shanghai, est le plus grand Starbucks au monde, avec près de 3 000 m2 d’espace au sol, répartis sur deux étages, une véritable expérience café ! Il y a toujours beaucoup de monde ici, et il y a même parfois la queue jusque devant le magasin. On peut y venir pour le café, des marchandises et du thé, l’incontournable dans la culture chinoise. Quelle expérience ! Le café est également torréfié sur place et emballé pour la vente. Cliquez ici pour découvrir un magasin impressionnant, appelé aussi « parc d’attractions café »

 

Notre prochaine étape est Nio (ce qui signifie nouveau jour), le logo représente le soleil à l’horizon conjugué avec la route. À la base, la maison Nio est un lieu de détente pour échapper à l’agitation de la ville. Ceci est exclusif pour les conducteurs de Nio. La start-up chinoise de voitures électriques Nio, présentée comme la « Tesla de Chine », a récemment été introduite aux États-Unis. Parmi les investisseurs de Nio, citons entre autres Tencent et JD.com. Nio tente de convaincre ses clients avec des avantages tels que des clubs exclusifs pour clients connus sous le nom de Nio Houses, un croisement entre une salle de coworking, un café, une crèche pour enfants et une salle de spectacle.

 

Il y a 30 maisons Nio en Chine, dont 3 à Shanghai. Alors que vous entrez au premier étage en voiture, vous pouvez passer un agréable moment au dernier étage, par exemple : un bar où les baristas servent du café, divers espaces où vous pouvez travailler tranquillement, mais aussi des salles où vous pouvez faire une présentation, et même une petite bibliothèque pour vous divertir dans la lecture. En tant que membre NIO, vous pouvez même y fêter votre anniversaire. La société considère l’étage supérieur comme un mélange entre un club et un espace de coworking, destiné aux Chinois affairés et aisés qui peuvent avoir besoin d’une salle de réunion pour présenter leur argument de start-up aux investisseurs.

 

Visionnez cette vidéo … c’est très impressionnant à voir et si vous regardez les personnes qui siègent au conseil d’administration de la société, vous pouvez alors en déduire que ce sera un succès.

 

Jour 4 : Nous allons faire aujourd’hui un tour de retail rue Huaihai Road, la deuxième plus grande rue commerçante de Shanghai. Nous visiterons également le magasin Gentle Monster Flagship Store et le centre commercial IAPM

 

Le Gentle Monster Flagship Store se distingue immédiatement par ses nombreuses et grandes installations, qui le font davantage ressembler à une galerie d’art qu’à un intérieur de magasin. Qu’il s’agisse de ses magasins phares dans différents pays ou de projets spéciaux, la marque ne cesse de surprendre ses clients avec d’ingénieuses expériences qui transcendent les frontières du concept Retail conventionnel. Magasin hautement instagrammable.

 

MUJI Shanghai : le plus grand magasin phare au monde ouvert en 2015. Avec plus de 700 magasins dans le monde et sa philosophie simple sans folie. MUJI signifie « pas de marque, des produits de qualité » en japonais. Répartis sur quatre étages, vous y trouverez de tout, des vélos aux livres et aux produits que vous pouvez « personnaliser » vous-même. À voir absolument si vous êtes à Shanghai, et cela pourrait être un énorme succès aux Pays-Bas.

 

Nous visitons ensuite le centre commercial de luxe IAPM Shopping Mall, qui abrite de grandes boutiques aux deux premiers étages, dont notamment Prada, Gucci, Miu et Dolce & Gabbana, Stella McCartney, Alexander McQueen, Alexander Wang, Chloé, Maje, Balmain et Michael Kors.

 

Les marques plus jeunes telles que Zadig & Voltaire, Marimekko, Fedon et Muji occupent le troisième étage et le quatrième étage est réservé aux marques de sport telles que Nike, Aigle et Onitsuka Tiger. Le centre commercial abrite également des restaurants, cafés et cinémas. Très haut de gamme où l’on remarque que les consommateurs achètent beaucoup.

 

Nous sommes arrivés au terme de notre voyage d’étude, plus riches d’une magnifique et grande expérience. La Chine offre une multitude de possibilités pour de nouveaux concepts, qui arrivent aussi très rapidement sur le marché. Nous avons acquis beaucoup d’inspiration pour de nouveaux concepts de magasin et modèles commerciaux. Pour l’instant, enrichir nos clients avec toutes les nouvelles informations et inspirations ! Car au bout du compte, c’est pour ça que nous le faisons. Zàijiàn ! Au revoir !